Nos nouveaux modèles en parc

Mettre à la disposition de nos clients, particuliers et professionnels, les véhicules adaptés à leurs besoins de mobilité, c’est notre métier. Pour ce faire, nous faisons constamment évoluer notre parc automobile. En 2020, pour mieux répondre à vos attentes et aux nouvelles exigences environnementales, notre parc se diversifie encore et se fait plus vert.

Nicolas Champeaud
Publié le 14 janvier 2020
par Nicolas Champeaud

Un parc varié pour répondre à tous les besoins de mobilité 

Notre parc est composé de près de 6 000 véhicules, comportant :

Zoom sur le CamperVan

Le marché des Véhicules De Loisirs (VDL) a connu un fort développement ces dernières années. Le minivan est particulièrement apprécié pour son petit format qui le rend très maniable et facile à garer. Pour répondre à cette demande croissante, Loc Eco porte sa flotte de 6 à 8 Campervans VW, dont l’aménagement a été réalisé par le spécialiste My Kit Van.               

Achetés neufs, nos véhicules de location sont récents (8 mois maximum et 20 000 km maximum pour les VP). Régulièrement révisés et contrôlés, ils répondent aux normes de sécurité en vigueur.

En 2020, nous vous proposons encore plus de diversité en termes de marques avec de nouveaux fournisseurs comme Kia, Hyunday, Mitsubishi, Toyota et nos fournisseurs habituels, tels Volkswagen, Mercedes et, également, les grandes marques françaises.  

Une flotte plus verte pour répondre aux défis environnementaux

Une législation plus sévère pour les véhicules polluants

En réponse aux enjeux environnementaux et énergétiques, les législations française et européenne ont mis en place un ensemble de dispositions fiscales et réglementaires sanctionnant les véhicules les plus polluants. Ces mesures visent à limiter les émissions de CO2 et, notamment, celles générées par le secteur des transports, responsable de 30% des gaz à effet de serre. Elles ont également pour objectif de favoriser le développement des ventes de voitures électriques d'ici 2022 et de stopper la vente de voitures émettant des gaz à effet de serre à l’horizon 2040.  

  • Le malus écologique a connu un durcissement régulier de son barème. En 2019,  le seuil de déclenchement a été abaissé de 120 à 117 g/km, puis 110 g/km au 1er janvier 2020.  
  • La norme WLTP (Worlwide harmonised Light Vehicule Test Procedure), déjà en place depuis septembre 2017 pour les nouveaux modèles, s’appliquera à l’ensemble des véhicules à compter du 1er mars 2020. Remplaçant le cycle NEDC utilisé précédemment, la nouvelle procédure se veut plus précise que la précédente, en se rapprochant des conditions de conduite réelles. Le nouveau mode de calcul sanctionne donc plus sévèrement les émissions de carbone. En 2020, ce sont en moyenne 23 g / km supplémentaires qui s’ajouteront au calcul des émissions de CO2 des véhicules neufs.  
  • La réglementation CAFE (Corporate Average Fuel Economy), obligatoire en 2021 mais basée sur les résultats commerciaux de 2020, imposera aux constructeurs d’immatriculer des véhicules qui, en moyenne, ne devront pas émettre plus de 95 grammes de CO2 par km.  
  • La Loi d’Orientation des Mobilités (LOM) prévoit dans son article 26A que les entreprises exploitant un parc de plus de 100 véhicules devront faire entrer dans leur flotte des véhicules à faibles émissions dans une proportion minimale de 10% de leur renouvellement dès 2022. Une augmentation progressive de ce taux est prévue pour atteindre 50% dès 2030.

Loc Eco intègre des véhicules hybrides dans son parc

En réponse à ces nouvelles normes, nous avons intégré dans notre parc plus de 300 véhicules hybrides, incluant des 4/4 hybrides rechargeables et en privilégiant les marques en pointe dans le domaine des nouvelles énergies : Toyota, Lexus ou encore Kia et Mitsubishi.

Ces véhicules peuvent également s’inscrire dans les démarches de RSE ou dans les plans de mobilité de nos clients, entreprises et professionnels, visant à promouvoir les alternatives à la voiture individuelle et à limiter l’impact de leur activité sur l’environnement. Ils correspondent également à la sensibilité de plus en plus vive des collaborateurs aux problématiques environnementales.