Loc Eco, Quels critères pour choisir son véhicule électrique ?

La Commission Européenne a acté la fin des moteurs thermiques pour 2035. Anticipant l’échéance, les constructeurs accélèrent l’électrification de leurs gammes et mettent sur le marché toujours plus de nouveaux modèles. Pas facile de faire son choix face à cette nouvelle offre !  Voici les conseils de Loc Eco, spécialiste de la location automobile à petits prix, pour réussir votre transition énergétique.

Anthony Brianne
Publié le 18 novembre 2021
par Anthony Brianne

En réponse au défi climatique et aux enjeux de pollution atmosphérique dans les villes, la loi pénalise de plus en plus sévèrement les véhicules les plus polluants. Face à cette évolution, les constructeurs adaptent leur offre et verdissent leurs modèles. Pionnier dans ce domaine, Toyota a ainsi annoncé 70 modèles électrifiés, dont 15 entièrement électriques, d’ici 2025. A cet horizon, Renault devrait également avoir électrifié 65 % de ses modèles. Le groupe Stellantis a programmé un investissement de 30 milliards d’euros sur cinq ans pour électrifier les gammes de ses 14 marques. BMW veut écouler dix millions de modèles 100 % électriques dans les dix prochaines années... Pour se retrouver dans cette offre foisonnante, particuliers et entreprises doivent prendre en compte trois critères principaux.

Critère n° 1 : la technologie

En effet, le terme de véhicule électrifié recouvre plusieurs technologies différentes.

  • Les hybrides « classiques » ou « full hybrid »

La voiture hybride « classique », également appelée « full hybrid », est la variante la plus connue et la plus répandue des hybrides. Cette propulsion permet une conduite purement électrique, ce dont un semi-hybride est incapable. Mais le tout hybride ne dispose que d’une batterie relativement petite qui, en outre, n’est pas rechargeable de manière externe. Elle se recharge par la mise en route du moteur thermique ou par l’énergie cinétique récupérée par le véhicule au freinage. L’autonomie de ce type de véhicule est donc limitée à quelques kilomètres. 

  • Les hydrides rechargeables ou PHEV (Plug-in-Hybrid Electric Vehicle)

Le fonctionnement de ces véhicules s’appuie sur un moteur thermique, associé à un ou deux moteurs électriques, animés par des batteries qui peuvent être rechargées sur une borne électrique. Le principal atout de cette technologie réside dans la possibilité de pouvoir parcourir 40 à 50 km uniquement en énergie électrique avant que le moteur thermique ne prenne le relais et se déclenche. Ce qui évite de devoir recharger la batterie sur de longues distances. L’inconvénient réside dans la consommation plus élevée dans les deux modes de conduite – car l’autre alternative de moteur doit être tractée.

  • Les Micro-hybrides ou « mild hybrid »

Les véhicules Micro-hybrides ne disposent pas de traction électrique. Le moteur électrique sert uniquement de support au moteur thermique. Les voitures équipées d’un système « hybride léger » disposent d’un alterno-démarreur 48 volts de forte puissance qui permet d’accompagner et de soulager le moteur thermique lors d’accélérations ou à très faible vitesse. Dans le meilleur des cas, cette technologie permet d’économiser jusqu’à 10 % de la consommation.

Critère n° 2 : l’autonomie de la batterie

L’autonomie correspond à la distance maximale que peut parcourir un véhicule sans ravitaillement en énergie. Parmi les informations fournies par les constructeurs, deux sont importantes pour avoir une idée précise de l’autonomie réelle d’un véhicule électrique :

  • La capacité de la batterie en kWh.
  • La consommation en kWh/100km.

L’autonomie et l’obsolescence rapide des batteries constituent les principaux freins à l’achat de véhicules électriques. Toutefois, les technologies progressent vite et vont dans le sens d’une augmentation des capacités et de la durée de vie des batteries, accroissant ainsi l’autonomie des véhicules. Si les premières Zoé n’avaient que 110 km d’autonomie, les plus récentes atteignent presque 400 km.

Critère n°3 : les besoins et usages

L’offre de véhicules électrifiés est aujourd’hui très développée, de la petite citadine au SUV en passant par les compactes. Le choix du modèle et de la technologie sont donc à déterminer en fonction de vos usages : selon que vous roulez beaucoup ou pas, en ville ou sur autoroute, pour des trajets courts ou longs...

La location, une solution idéale pour tester l’électrique

Plutôt que d’acheter un véhicule électrique dont la technologie sera rapidement dépassée et la valeur à la revente aléatoire, il peut être plus intéressant de louer. La location de courte, moyenne et longue durée permet d’expérimenter la conduite d’un véhicule électrique, de voir si celui-ci est adapté à ses usage et de tester plusieurs modèles. De plus, alors que les délais de livraison des véhicules neufs s’allongent sous l’effet de la pénurie de semi-conducteurs, la location permet d’engager sa transition énergétique sans attendre.

Loc Eco, loueur de référence de véhicules électrifiés

Les véhicules électrifiés représentent désormais 25 % de notre flotte et nous intégrons régulièrement de nouveaux modèles, tels que :

Nous avons également en parc des citadines 5 portes électriques comme la Renault Zoé, des 3 portes hybrides comme la Fiat 500, des compactes hybrides comme la Ford Puma, des compactes automatiques hybrides comme la Toyota Corolla Hybride, des SUV hybrides comme l’Opel Grandland, la Jeep Compass...

Toutes nos locations de voitures électriques incluent une recharge complète. Vous n’avez donc pas besoin de recharger votre véhicule avant de le restituer à la fin de la location. Cependant, au cas où vous auriez besoin de recharger la voiture, les équipements nécessaires sont inclus dans la location, avec la mise à disposition de câbles pour effectuer la recharge directement au domicile ou sur les bornes de recharge publiques.

Particulier ou entreprise, nos équipes Loc Eco sont à votre disposition pour vous faire découvrir ces nouvelles motorisations.